Ramasser les déchets avec ses enfants : pourquoi, comment ? 

0
431

Salut tout le monde, aujourd’hui je voulais vous parler d’un truc qu’on fait de temps en temps avec les loulous : ramasser les déchets sur le bord de la route, en général sur le chemin de l’école… (décidément j’adoooore vous parler poubelles) ! 😀

C’est peut-être pas glam’ à mort, dit comme ça, mais ce simple geste a plein d’avantages, à mon avis, et on peut s’y employer facilement si on s’y prend bien… Je vous raconte ?

Un lieu de vie privilégié et pourtant…

Nous habitons à la campagne, dans un village plutôt « propret », ce qui n’empêche que comme partout, il y a souvent du plastique qui traîne dans les rues et au bord des chemins, surtout le lendemain du passage des camions du tri sélectif…

Après avoir passé des années à expliquer à mes enfants pourquoi il est important de ne pas jeter ses déchets dans la rue, je me suis dit qu’il était temps de passer à l’action en ramassant ce qui traîne…

Je crois qu’un tout petit bonhomme nommé Henry, alias « Henry the emotional environementalist« , avec toute sa volonté, du haut de ses 7 ans, m’a bien aidé ! Le voici en pleine action avec ses copains…

Inspirant non ? Peut-être une idée d’animation pour un prochain anniversaire ! ;-D (Ça changerai du goûter au Mac Do ! ^^)

Pourquoi ?

Je peux vous le confesser, j’aime beaucoup cette activité… 😀 Je n’ai pourtant pas une passion pour les bouteilles en plastiques ou les mégots de cigarettes, mais ça reste une activité plutôt sympa, en particulier avec les 5-9 ans ! (plus jeunes, ça pose peut-être des questions de sécurité, plus vieux, ça passe ou ça casse chez les ados… Mais ça se teste !)

Alors, pourquoi c’est important ?

  • Comme toute activité au grand air avec les enfants, c’est un moment de partage qui est du coup important en soi !
  • Il permet de montrer l’exemple… En tant que maman, les beaux discours zéro-déchet, c’est bien, mais montrer qu’on agit, c’est mieux… ! 😉
  • On peut aborder sur le vif des sujets très sérieux, l’air de rien… Ramasser tous ces déchets, c’est l’occasion de s’interroger sur des notions aussi complexes que la réduction des déchets à la source, son rôle de citoyen, le tri des déchets…
  • On peut se raconter des histoires, comme la légende du colibri, et voir qu’on y contribue aussi !
  • Parce qu’on apprend à être humble, en devant recommencer souvent…
  • Parce qu’à la fin, on est fier ! 🙂

Comment ?

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre la première fois, mais ça c’est vraiment mieux passé que prévu ! Leur enthousiasme m’étonnera toujours… Il se sont vraiment pris au jeu en fait.

Alors, comment on s’y prend ?

  • On montre l’exemple ! La première fois, j’ai expliqué que je voulais ramasser les ordures sur le chemin, sans forcément solliciter leur aide, parce que je craignais que mon pré-ado se braque… Résultat, ils m’ont « aidée » naturellement !
  • On pense à la sécurité : J’ai expliqué qu’on ne ramasse pas de mégots ou de verre à mains nues…
  • On s’équipe : un sac et (éventuellement) des gants ! Je pense qu’on peut faire avec des gants si on veut faire une « expédition » de grande ampleur, par contre, au quotidien, pour ramasser une bouteille qui traîne, j’avoue qu’on ne s’en sert pas. L’idée c’est d’expliquer que tout ne se ramasse pas à mains nues et de bien se laver les mains après, au savon ou à la solution hydro-alcoolique si on ne rentre pas à la maison directement (infirmière sort de ce corps !!!)…
  • On choisit son moment : L’idée c’est d’avoir le temps… Tout dépend si c’est une première ou pas mais bon, de manière générale, on évite les matins pressés… Le retour à pied à la maison après l’école est un moment sympa par exemple, on peut aussi nettoyer autour de l’abri-bus pendant qu’on patiente, au parc pendant que le petit frère parcourt les jeux…
  • On répond aux questions saugrenues : J’avoue que je ne m’attendais pas à la question de Swan : « Mais comment on fait si des gens nous voient ? » 😀 Je lui ai dit que j’espérais bien que les gens nous voient, justement… (Vous auriez vu sa tête…) L’occasion de parler d’engagement citoyen…

Et après ?

J’avoue que j’hallucine toujours sur notre « butin », et les enfants avec… On dirait qu’il n’y a presque rien au sol et en fait, en quelques minutes on a un sac plein…
le butin

On discute parfois de ce que l’on trouve, parfois bien éloigné de ce qu’on mange à la maison ! ^^

Et puis vient la dernière étape… Le tri ! Histoire de boucler la boucle…

Et vous, vous faites quoi avec vos loulous autour de la préservation de l’environnement ? N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire !!! 

Alors ? On passe au vert ? Merci de nous avoir lus ! Si ça vous a plu, vous pouvez nous suivre sur FacebookInstagram,TwitterPinterest et Youtube !

LEAVE A REPLY